Tarifs Démo Démo Connexion
Blog Tendances Hôtellerie Hôtellerie : 10 techniques pour augmenter son taux d’occupation
Partager sur

Il y a des statistiques essentielles que tous les directeurs d’établissement doivent également avoir en tête, le taux d’occupation en fait partie. Autrement dit, le pourcentage de chambre occupées chaque nuit.

Véritable indicateur de performance pour les hôtels, le taux d’occupation est important pour tous les établissements quels que soient leur taille. Bien sûr il peut varier selon quelques évènements ou saisonnalités, mais maximiser l’occupation de son hôtel permet de maintenir à flot son business tout au long de l’année.

Alors comment l’augmenter ? Il existe plusieurs stratégies qui peuvent vous aider, notamment le marketing, l'organisation d'événements, la création de partenariats, et bien d'autres encore. Cet article vous dévoilera quelques astuces pour y parvenir.

Quels sont les facteurs d'influence du taux d'occupation ?

Le premier facteur d’influence qui peut faire varier votre taux d’occupation est la saisonnalité. En effet, sur certaines périodes, l’activité peut être ralentie, notamment en basse saison. Pour un hôtel situé en station de ski, le taux d’occupation décroitra forcément après le mois d’avril et inversement pour un hôtel en zone balnéaire.

Certains événements peuvent aussi fragiliser les revenus des hôtels et faire baisser le taux d’occupation. La crise sanitaire par exemple.

Comme le montre ce graphique, malgré une remontée sur les mois estivaliers dans les régions côtières, les taux d’occupation ont été très perturbés. En Ile-de-France, après un bon début d’année (environ 70% de taux d’occupation en janvier et février), le taux n’a cessé de décroitre et n’a plus jamais dépassé les 30%. Une perte de revenus phénoménale pour les hôteliers.

Quels sont les éléments influençant le taux d'occupation ?

Le premier élément clé susceptible de faire fluctuer le taux d'occupation est la saisonnalité. En effet, à certaines périodes, l'activité peut connaître un ralentissement, notamment en basse saison. Par exemple, pour un hôtel situé en station de ski, le taux d'occupation tendra à diminuer après le mois d'avril, tandis qu'il augmentera logiquement pour un établissement en zone balnéaire.

Divers événements peuvent également fragiliser les revenus des hôtels et entraîner une baisse du taux d'occupation, comme cela a été le cas lors de la crise sanitaire.

En 2022, en Île-de-France, après un début d'année compliqué (environ 40% de taux d'occupation en janvier et février), le taux a connu une augmentation constante et n'est plus jamais descendu en dessous des 70%. Une très bonne année et des revenus considérable pour les hôteliers.

Evolution mensuelle des taux d'occupation de l'hôtellerie parisienne en 2022
Source : Coach Omnium

Qu'est ce qu'un bon taux d'occupation ? Les chiffres

Le taux d’occupation varie selon plusieurs facteurs : le type d’établissement, l'emplacement ou encore les avis clients.


La performance du taux d'occupation varie d'un hôtel à l'autre. Comparer ses résultats à ceux de ses concurrents permet de déterminer sa position relative. Par exemple, un hôtel doté d'un concept novateur, distinctif, et situé de manière centrale peut tout à fait afficher un taux d'occupation supérieur à un établissement bénéficiant d'une notoriété établie depuis plusieurs années.

Pour les clients, les critères prédominants de choix sont le prix et l'emplacement. Toutefois, pour garantir un taux d'occupation élevé, il est crucial de prêter attention à des éléments tels que l'hygiène, l'expérience client, et la qualité des services proposés.

Chaque secteur ou type d'établissement peut afficher des taux de remplissage distincts...

En moyenne, le taux d'occupation pour un hôtel en France s'établit à 62%.

Cependant, le secteur présente d'importantes disparités. En fonction des emplacements, certains établissements affichent une occupation constante toute l'année. C'est le cas des hôtels indépendants par exemple qui maintiennent une moyenne d'occupation annuelle plus faible (mais constante) de 50%. Les établissements parisiens, aux aussi, bénéficient d'un taux d'occupation avantageux de 74%, principalement grâce au tourisme de masse tout au long de l'année.

Optimiser le taux d'occupation demeure un défi constant pour tous les hôteliers. Ainsi, des stratégies efficaces sont disponibles pour stimuler les réservations en milieu de semaine, période généralement moins sollicitée.

5 techniques que les hôteliers peuvent utiliser pour leur taux d'occupation

Pour augmenter les réservations, les hôteliers, les responsables marketing et opérations de l’établissement peuvent mettre en place des techniques simples.

#1. Améliorer sa Visibilité et sa e-réputation

Dans un marché hôtelier saturé, la visibilité en ligne est cruciale. Les clients, inondés de choix, basent souvent leur décision sur des critères tels que la localisation, le prix ou les avis clients. Un bon référencement (SEO) est essentiel pour apparaître en tête des résultats de recherche. La présence active sur les réseaux sociaux est également incontournable, permettant de travailler la réputation de l'hôtel et d'attirer l'attention par le biais de contenus engageants et attirants.

# 2. Cibler les Marchés Pertinents

Un positionnement clair et la compréhension du marché cible sont essentiels pour augmenter le taux d'occupation. Une analyse des caractéristiques démographiques des clients peut être facilitée par des outils digitaux, aidant ainsi à identifier les marchés cibles spécifiques. Par exemple, un hôtel en province peut cibler les couples ou les familles urbaines plutôt que les clients professionnels.

# 3. Créer des Offres Spéciales et des Promotions

L'analyse des données clients autorisées permet de créer des offres ciblées tout au long de l'année. Des promotions stratégiques, liées à des événements ou des conférences, peuvent attirer une clientèle spécifique. Plutôt que de simples remises, des packages incluant des services supplémentaires peuvent être plus attractifs, renforçant ainsi le positionnement de l'établissement.

# 4. Mettre en Place des Programmes de Fidélisation

La fidélisation est cruciale pour les hôtels, offrant des avantages aux clients fidèles et stimulant le taux d'occupation, surtout pendant les périodes creuses. Les hôtels indépendants peuvent également développer des stratégies de fidélisation en s'associant à des programmes plus larges, comme Allpoints Hotel Rewards, attirant ainsi une clientèle diversifiée.

# 5. Se Différencier en Innovant

Les attentes envers les hôtels ont évolué, et ceux-ci doivent devenir des lieux de vie plutôt que de simples hébergements temporaires. L'innovation, que ce soit par des services de restauration, des partenariats avec des centres d'activités ou la création d'espaces détente, peut aider à se démarquer. Des exemples tels que Okko Hôtels et Mob Hôtel démontrent comment l'originalité peut améliorer le taux d'occupation en répondant aux attentes diverses des clients.

En plus de ces stratégies internes, des partenariats avec des plateformes tierces peuvent également être explorés pour stimuler davantage les réservations.

5 stratégies à mettre en place avec des partenaires


Aujourd’hui, il existe de nombreuses plateformes comme les OTAs qui peuvent à la fois être une concurrence directe pour les hôtels et donc une menace, et un allié pour les aider à développer leur notoriété.

#1 Profiter des événements locaux

L’industrie hôtelière et l’industrie culturelle sont étroitement liées. Que cela soit à l’occasion d’événements comme des conférences nationales ou internationales, des événements sportifs ou des festivals de musique, les hôtels à proximité peuvent être ciblés par les clients participant aux événements.

Les hôteliers peuvent même se mettre en relation avec les organisateurs pour voir ce qu’ils peuvent faire pour bénéficier des retombées. Ils peuvent organiser des événements dans leur établissement pour faire venir les clients, comme des afterworks pour rencontrer des professionnels à la suite d’un salon professionnel, ou une soirée privée avec un groupe musical après un festival de jazz.


#2 Développer des partenariats et utiliser la labélisation

Pour avoir un bon taux d’occupation toute l’année, les hôtels peuvent créer des partenariats. Pour cela, il faut comme nous l’avons dit connaître son marché cible et en fonction de celui-ci proposer des partenariats intéressants.

Par exemple s’il y a un restaurant dans l’hôtel, l’établissement pourra se rapprocher des entreprises aux alentours pour proposer des repas d’affaires.

Autre exemple, en cette période de crise où de nombreux mariages ont été repoussés ou annulés, les établissements hôteliers ont tout intérêt à développer des partenariats avec des wedding planners ou des entreprises d’organisation événementielle.

En parallèle des partenariats, il ne faut pas négliger l’importance des labels. En effet, les attentes des touristes évoluent et ils accordent de plus en plus d’importance aux questions environnementales ou écologiques (labels vert, durable, famille...)


#3 Obtenir des bons avis

Que cela soit sur des plateforme OTAs (Online Travel Agency) pour les établissements hôteliers (TripAdvisor, Booking, Expedia) ou directement sur Airbnb pour les locations d’appartements, les avis sont essentiels à l’image d’un établissement et donc à son activité.

Pour augmenter son taux d’occupation, il est impératif d’avoir de bons avis. Encore faut-il que les clients jouent le jeu. Grâce à une solution digitale comme Bowo, qui propose un chat avec les clients, il sera plus facile de récolter des avis au sein de l’application.

Un bon avis pourra être le critère de décision d’un futur client qui hésiterait encore à faire son choix.


#4 Multiplier vos canaux de diffusion de l’offre

Aujourd’hui, pour choisir un hôtel, plus de 80% des réservations de chambres sont faites en ligne. Mais il existe de nombreux canaux : plateformes OTAs, Google... Il est évident que plus vous serez présent sur différents canaux, plus vous aurez de chances d’obtenir des réservations, car vous serez forcément plus visible.

Même si ces plateformes diminuent votre revenu direct, car ils prennent une commission sur vos ventes, il est impératif d’être présent sur les OTAs : Booking, Expedia ou AirBnb.

Autre canal de diffusion : votre site internet.

Si vous avez bien travailler votre référencement naturel, des potentiels clients pourront facilement tomber sur votre établissement. Si votre site est attractif, clair, moderne et vos images sont belles, le client pourra réserver directement depuis votre site.


#5 Utiliser les plateformes publicitaires comme Google

Au-delà du référencement naturel, vous pouvez vous servir de Google pour faire de la publicité en ligne. Avec un budget média, vous pourrez faire remonter votre hôtel dans les résultats de recherche et le faire apparaitre dans les annonces sponsorisées (en tête de page). Aujourd’hui, les internautes ne font pas forcément la différence entre les annonces payantes et les résultats organiques.

Lorsque vos chambres sont inoccupées ou en période creuse, n’hésitez pas à faire des campagnes de géolocalisation pour cibler les personnes qui sont à proximité.

Autre outil très intéressant à exploiter pour les hôteliers afin d’augmenter son taux d’occupation : Google Hôtel Center

L’outil permet d’augmenter sa visibilité via Google Hôtel Ads et de proposer uniquement la réservation des chambres disponibles. Pour cela, il faut renseigner votre inventaire complet disponible et votre taux d’occupation.

CONCLUSION

Il existe de nombreuses stratégies pour pouvoir augmenter son taux d’occupation et augmenter ses revenus. À travers cet article, nous espérons vous avoir donné des conseils efficaces en fonction de vos capacités et besoins.

En revanche, il n’y a pas de remède miracle et toutes ces stratégies ne seront pas forcément adaptées à votre besoin. Choisissez vos batailles et commencez par identifier ce que vous pouvez faire à court terme ou moyen terme. N’oubliez pas d’analyser les résultats de chacune des stratégies que vous mettrez en place pour avoir une idée de votre Retour sur Investissement. Bonne chance !

Demandez une démo afin d'avoir une solution digitale qui aidera à booster votre taux d'occupation.

Nouveau call-to-action

Articles similaires