Tarifs en Espace client Votre démo
Bowo • application web bowo

Rédiger un cahier des charges est indispensable avant la réalisation de votre application web. C’est un document clé : il contient toutes les informations nécessaires au bon déroulement des opérations et sera utile pour vos équipes ainsi que pour les équipes du prestataire qui réalisera le projet.

Sa rédaction vous permettra de vous projeter et de faire évoluer votre réflexion.

Contexte, objectifs du projet, spécifications techniques, deadlines, budget…: tous ces éléments doivent y figurer. Mais comment bien se faire comprendre ? Comment éviter les malentendus autour de ce cahier des charges ?

On vous partage 7 best practices pour rédiger le cahier des charges d’une application web pour votre hôtel.

Quelles sont les best practices pour rédiger un cahier des charges ?

1. Définissez votre cible et vos objectifs

Avant le lancement de tout projet, il est important de définir les cibles et les objectifs auxquels répond cette application.

Qui seront les principaux utilisateurs et où souhaitez vous aller grâce à cette webapp ? Ce sont des questions essentielles pour un projet réussi.

2. Rédiger un glossaire

Chaque entreprise possède des expressions internes spécifiques. Par habitude, on oublie souvent qu’ils ne sont pas universels. Détailler le jargon évite les allers-retours inutiles et les quiproquos

3. Soyez méticuleux

Chaque section du cahier des charges doit être remplie. Vos partenaires n’ont pas assisté à vos brainstormings et ne connaissent peut-être pas votre activité. Il est primordial de fournir le maximum d’informations qui pourraient les aider.

4. Restez pertinent

Fournir beaucoup d’informations, c’est oui, mais des informations utiles. Faites attention à ne donner que des détails importants pour éviter la confusion qui peut allonger la durée du projet, mais aussi vider votre portefeuille !

5. Fournissez des exemples

Durant vos recherches, vous avez sûrement trouvé sur internet des exemples d’applications qui vous plaisent? Qu’il s’agisse de design, d’ergonomie, de parcours client: si vous savez ce que vous aimez, dites-le.

6. Ne soyez pas passif dans les échanges

Si vous voyez que le projet prend une tournure qui ne vous plaît pas, n’attendez pas le dernier moment pour le dire. Soyez à la fois critique et force de proposition.

7. N’ayez pas peur de ne pas savoir

Vous n’êtes pas vous-même développeur, graphiste, ou UX designer. N’hésitez pas à poser vos questions : cela vous rassurera et vous gagnerez en connaissances pour vos prochaines élaborations d’applications.

Pour connaître tous les conseils de nos experts afin d’avoir un cahier des charges optimal avant de créer votre application, téléchargez notre dernier Livre Blanc.

Articles similaires